le JR Pass

Véritable sésame pour tous les voyages internes au Japon, voici le JR Pass.

 

img0001.jpgimg0002.jpg

 

On l’obtient en l’échangeant contre un bon d’échange (que l’on vous donne à Paris au moment de payer) dans un guichet JR (reconnaissable à leur couleur verte), soit à la gare d’Ueno, soit à celle de Tôkyô, à Tôkyô. Ce n’est qu’à partir de ce moment que votre JR Pass est valide. Le mien couvrait une période de 3 semaines, et m’est revenu à 57 700 JPY (soit 340 €).

 

Avec, vous pouvez voyager en empruntant tout le réseau JR à travers tout le pays, y compris le Shinkansen (à l’exception notable du Shinkansen Nozomi). Vous pouvez aussi avec ce pass prendre le train qui fait le tour de tout Tôkyô et s’arrête aux grande gares (Shinjuku, Ueno, Tôkyô), la ligne Yamanote. Enfin avec ce pass on peut prendre le NEX (ou Narita Express), qui rallie l’aéroport de Narita à la gare de Tôkyô en un peu plus d’une demi-heure.

 

Comment ça se passe au moment de prendre le train avec ce pass ? vous présentez ce pass à un agent de la JR au guichet se trouvant sur le côté des portillons automatiques, et l’agent vous fait passer à un portillon manuel. Idem au moment de sortir de la gare, présentez votre pass à un agent à ce même type de guichet.

le Sensô-ji la nuit (Asakusa, Tôkyô)

http://www.dailymotion.com/video/k6yEKIyflv3FoZK0Rg

 

Métro de Tôkyô (suite)

J’ai parlé dans un précédent billet de la façon dont on achète un ticket de métro au Japon.

Une chose surprend en premier lieu l’usager occidental, c’est la propreté du métro Tôkyôïte. Tout est nickel, ou presque.

Deuxième observation: il y a des toilettes à toutes les gares. A Paris, je ne connais pas beaucoup de gares avec des toilettes…

Troisime observation: la clim ! Que c’est agréable après avoir marché dehors sous un soleil de plomb, avec 36° de température et 90% d’humidité. J’ai même vu des salaryman se mettre exprès devant les souffleries des climatiseurs lol.

Enfin dernière observation: l’exactitude des trains. Un métro affiché à 11h22 n’arrivera pas à 11h23, ni à 11h21…

http://www.dailymotion.com/video/k3Wz9vQm9FFOXsK0Iw

l’image du soir : Heian jingu

je finirai ce soir par ma photo préférée, prise au sanctuaire d’Heian (à Kyôto), le Heian-jingu. J’aime beaucoup la prise de vue, qui m’a demandé de faire un zoom assez important pour cadrer la photo ainsi (miko et shimenawa).

l'image du soir : Heian jingu dans jinja .miko_a_nara_m

Kabukichô: le quartier chaud de Shinjuku

Kabukichô est le quartier des plaisirs de Tôkyô. Les étroites rues offrent au visiteur une débauche de couleurs se diffusant depuis les néons multicolores des enseignes des pachinko et autres salons de massages. C’est un quartier particulièrement animé où les rabatteurs ne cessent d’attirer en criant (fort) aux passants afin de les inciter à fréquenter salles de pachinko, salons de massages et autres lieux où s’adonner au plaisir… Il faut savoir que le quartier est le QG des yakuza et autres parrains de la mafia japonaise. C’est donc un quartier où, plus qu’ailleurs, il vaut mieux montrer profil bas !

En fait le quartier est tout à fait « normal » en pleine journée, ce n’est que la nuit qu’il commence sa mue.

A partir d’une certaine heure les filles sont là pour vous proposer de passer la nuit avec elles moyennant finance. A noter qu’il ne faut pas avoir peur de vider ses bourses (où ça un jeu de mots ?..). ça peut facilement monter jusqu’à 50 000 JPY.

Kabukichô est un quartier intéressant, à voir une fois par curiosité. Mais il faut y aller avec une bonne idée en tête, sans quoi cela peut vite devenir fatigant. Mais il ne faut pas croire que le quartier n’offre que du commerce sexuel et des jeux d’argent. On peut aussi y trouver d’excellentes tables pour se nourrir.
A noter aussi l’existence d’un quartier gay à Shinjuku ni-chôme.

Une rue en lisière de kabukichô (à la limite entre kabukichô itchôme et kabukichô nichôme si je me plante pas) :

http://www.dailymotion.com/video/k67sa5jBzXp6ElJXdg

et le temple Hanazono, où viennent prier de nombreux yakuza liés aux commerces du kabukichô (la photo n’est pas de moi).

Kabukichô: le quartier chaud de Shinjuku dans shinjuku hanazono

WC japonais, oShiri et autres bizarreries

le must de ce qu’il se fait en matière de wc se trouve au Japon ! Que ce soit dans les centres commerciaux, les gares ou dans les hotels, il est courant d’avoir ce genre de toilettes qui vous offrent la possibilité d’avoir un jet d’eau qui vient vous nettoyer les fesses. Température et pression du jet contrôlables..

http://www.dailymotion.com/video/k5wv5fXYj6CZjjJX8q

au Japon, les prises peuvent prendre de drôles de bobines.. exemple avec ces prises d’un de mes hotels :-)

http://www.dailymotion.com/video/k6oIpsye3xmACMJX80

Métro de Tôkyô: mode d’emploi

Pour prendre le métro japonais, il ne suffit pas d’acheter un ticket, mais il faut acheter un ticket dont la somme correspond au montant qui nous permet d’aller à la destination voulue. Ainsi un ticket à 160 Yen (1€) permet d’aller dans les stations les plus proches de la station dans laquelle on achète son ticket. Sachant que le mieux est d’acheter un ticket valable toute la journée, et sur toutes les lignes du Tôkyô Metro Line. Car attention, il y a à Tôkyô deux compagnies de métro: la Tôkyô Metro Line (la plus importante – 9 lignes, à titre personnel je me servais le plus souvent de la ligne Ginza, ralliant Shibuya à Asakusa), et les lignes de la Tôei (4 lignes).

Comment prend-on le métro ? réponse en images:

http://www.dailymotion.com/video/k60GwMuonrvRbmJWYV

Tôkyô, le quartier d’Akasaka et le Hie-jinja

J’arrive à Tôkyô après douze heures d’avion, et j’effectue mes premiers pas dans le quartier d’Akasaka. Akasaka est un quartier assez « international ». C’est le quartier des ministères, des ambassades, et on y voit un peu plus qu’ailleurs des occidentaux. Sans toutefois en voir beaucoup ! C’est en étant au Japon que je me suis senti pour la première fois un « étranger ». Souvent j’étais le seul blanc de toute la rame de métro…

Bref, revenons au quartier d’Akasaka. J’ai donc gagné mon hotel en partant de l’aéroport de Narita jusqu’à la gare de Tôkyô grâce au JR Narita Express, ou NEX (près d’une demi heure pour faire le trajet). Et, depuis Tôkyô eki, prendre la ligne Ginza jusqu’à Tameike-sannô.

Le lendemain de mon arrivée, j’ai visité le sanctuaire Hie, le Hie-jinja. Mon premier sanctuaire shintô (la religion propre au Japon qui voue un culte polythéiste de la nature). Il était à 5 minutes de mon hôtel.

http://www.dailymotion.com/video/k47HQZ3sL4838kJWJC

http://www.dailymotion.com/video/k1aiC3LG9uVctsJWRW

http://www.dailymotion.com/video/k6P9gLlAdCu9z3JWWV

 

 

Patience, ça va venir !

j’avais prévenu, je n’aurai probablement pas le temps de publier des posts en temps réel depuis le Japon ! Manque de temps… il y a tant à voir dans ce pays superbe. Mais les photos et vidéos viendront (en plus j’ai pas amené de quoi transférer les vidéos sur le pc..). Là je suis en ce moment à Yokohama, et j’ai fait une plongée dans le plus grand Chinatown du Japon.

Je ne vais mettre que les deux photos prises avec mon appareil photo (sachant que les photos à venir seront celles prises directement par le caméscope (elles seront sûrement de moins bonne qualité.

Je mets aussi un morceau d’un album d’Ajikan que j’ai acheté à Shinjuku (enseigne Tsutaya). Il s’agit de アフターダーク, de l’album ワールド ワールド ワールド. Aaaah Shinjuku !! et son fameux Kabukicho.. très chaud…

musique « douce »: World world world
Image de prévisualisation YouTube
musique.. moins douce: アフターダーク

cliquez sur ce lien pour visionner la vidéo

Etapes Tôkyôïtes

Bien sûr, un voyage est toujours soumis à des fluctuations, imprévus et autres changements de dernière minute, mais voici la prévision de mes étapes Tokyoïtes:

  • 28-29/07 : Roppongi et Akasaka

Roppongi (六本木, roppongi) est un district de l’arrondissement de Minato de la ville de Tōkyō, au Japon. Il est connu par sa vie nocturne et la présence de touristes étrangers et expatriés, bien que la majorité des visiteurs soient japonais.
Etapes Tôkyôïtes dans tokyo Roppongihills_overview

  • 30/07 : Asakusa

Asakusa est connu des touristes pour son temple bouddhiste, le Sensō-ji (浅草寺, Sensō-ji), dédié à la déesse bodhisattva Kannon. Le temple avec sa pagode à 5 étages, se trouve au bout d’une grande allée commerçante, et, dans tout le quartier se trouve un grand nombre de petites boutiques et restaurants.
776px-Kaminarimon1500 dans tokyo

  • 31/07 : Shibuya

En même temps qu’au nom de l’arrondissement, le nom Shibuya se rapporte à la gare et au quartier d’affaires autour de la gare également. La gare JR Est Shibuya est une des plus occupée dans la région de Tokyo. L’arrondissement de Shibuya est connu comme un centre de la mode et c’est un quartier bien animé. Un symbole de ce quartier pour les jeunes est la tour 109 qui renferme une centaine de boutiques consacrées aux dernières tendances de la mode.
800px-Shibuya_tokyo

  • 01/08 : Shinjuku

Shinjuku est l’un des quartiers les plus animés de Tōkyō, mais aussi un haut lieu des affaires abritant le siège de nombreuses grandes sociétés. Parmi les grands magasins du Japon, Isetan, Keiō, Odakyu, Marui, Mitsukoshi, Seibu, Takashimaya, et Tokyu sont là. On y trouve aussi des cinémas, restaurants, bars, et des hôtels internationaux.
800px-Shinjuku_2006-02-21_a

  • 02/08 : Ginza et Ueno (Akihabara)

Ueno (上野) est un quartier de Tōkyō situé au nord du centre-ville.

Un vaste parc, qui comprend un grand zoo, plusieurs temples (notamment Bentendo, Tōshōgū) et des musées (dont le Musée national de Tōkyō), mérite le détour, en particulier le matin, où l’on peut voir de nombreux sans-abri finir leur nuit, mais aussi des sportifs, des musiciens… C’est un endroit réputé être très agréable où l’on peut passer une journée complète sans s’ennuyer.

1234

morceaugabon |
parcs centre ouest USA |
25000km |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | clochetteadublin
| Ghaziabad and other cities ...
| treizemoislasuite